Alors que l’économie normande tourne au ralenti, de nombreuses initiatives solidaires spontanées provenant d’acteurs privés, se multiplient pour faciliter l’organisation et améliorer la vie des entreprises, des soignants et des usagers.

Dès les premiers jours, faisant suite à l’annonce officielle de fermetures des lieux accueillant du public, des restaurateurs de la ville de Rouen tels que le ROTOMAGUS ou la CANTINE donnaient rendez-vous pour une redistribution des denrées périssables.  L’institut français du textile et de l’habillement (IFTH) a mobilisé ses adhérents afin de palier la pénurie de masques FFP2. En soutien aux soignants, les entreprises KIPLAY et ROMAIN BRIFAULT sont venus déposer leurs stocks de masques auprès des CHU de Caen et de Rouen. De son côté, l’entreprise de mécanique SEFOP a également effectué une livraison, au CHU de Caen, de masque de protection de haute qualité en silicone dotés de filtres à particules.

Les personnes âgées en EPAHD, actuellement plus isolées plus que jamais suite à l’interdiction de visites, peuvent bénéficier d’un prêt de cadres connectés « FamilnkFrame » de l’entreprise Famillink pour rester en lien avec leurs proches.

Suite à la fermeture des écoles, la startup STORIGIN, qui a développé une application Made In Normandie, met à disposition ses jeux éducatifs en ligne pour assister les parents dans la continuité pédagogique de leurs enfants.

Coté entreprises, deux associés du cabinet d’avocat rouennais FCA Grand Ouest, Jérôme Dereux et Karine Heudron, se sont mis spontanément et gracieusement à la disposition des entreprises qui font appel à la cellule de crise mise en place par la CCI de Normandie.

Enfin, pour les salariés confinés à domicile, les entreprises WEBAXIS et MOMEN’TECH se sont associées pour offrir des ponts de conférences téléphoniques aux personnes en situation de télétravail.

Ces initiatives spontanées viennent d’acteurs économiques privés et touchent toutes les strates de la population impactées par l’épidémie. Elles confortent le travail effectué quotidiennement par les collectivités pour accompagner leurs usagers en cette période économique et sanitaire troublée.